Entreprise

Les centrales solaires flottantes sont en plein développement dans le monde. Cette technologie permet de diminuer l’impact environnemental des projets solaires en utilisant des surfaces déjà mobilisées par une retenue d’eau, au lieu de terres agricoles par exemple. Par ailleurs, le refroidissement, par le lac, de l’air à proximité des panneaux permet d’augmenter le rendement des cellules solaires.

Les panneaux solaires sont assemblés sur des plateformes flottantes ancrées. Ces structures doivent résister aux conditions environnantes (vagues, marnage, vent, etc.). Des calculs avancés sont nécessaires pour garantir leur bon dimensionnement.

Poste

A ce jour, il n’existe pas de réglementation pour les charges de vent et de vague appliquées aux structures flottantes. Des simulations numériques CFD sont donc nécessaires pour évaluer les effets du vent et des vagues sur les ilots flottants.

Les modélisations réalisées seront d’abord validées par comparaison à des essais sur des maquettes physiques et d’autres simulations de la bibliographie. Pour une technologie de flotteur, les paramètres à étudier sont entre autres la vitesse du vent, la hauteur des vagues et les directions associées.

Dans un second temps, des simulations sur des projets en cours seront réalisées pour aider au dimensionnement des ancrages en fonction des dimensions des parcs flottants.

Profil

  • Formation initiale ou expérience en dynamique des fluides, maitrise des outils CFD (de préférence OpenFOAM)
  • Polyvalent.e et motivé.e, avec un goût pour le calcul.
  • Capacité d’organisation, d’analyse, de rigueur, de synthèse et de rédaction
  • Aptitude à mettre au point des algorithmes de simulation et programmation.
  • Travail en équipe et autonomie
  • Une bonne maîtrise de l’anglais

Postuler