Franchissement du seuil de Saint Vite

Projets similaires

Franchissement du seuil de Saint Vite

Maitrise d’œuvre pour le franchissement du seuil de saint vite en rive gauche.

Projet : 

Le Conseil Général du Lot-et-Garonne a décidé le réaménagement du cours inférieur du Lot dans le Département au profit du tourisme fluvial entre Fumel et Villeneuve sur Lot.

L’écluse existante de Saint Vite immédiatement à l’aval de Fumel en rive gauche est équipée d’une microcentrale. Afin que cette écluse puisse redevenir opérationnelle pour les besoins de la navigation, l’installation hydroélectrique devra être déplacée (ou arrêtée…) ou une nouvelle écluse devra être construite.

Le bief de Saint Vite devra être aménagé pour respecter les conditions de navigabilité définies par le Maitre de l’Ouvrage.

 

Etudes sur l’écluse existante :

  • le démantèlement de la centrale éclusière existante et de ses accessoires installés dans le sas de l'écluse, après mise en place de deux batardeaux dans le sas;
  • la remise en état sommaire des murs bajoyers et du radier de l'écluse après retrait de la centrale hydroélectrique et de ses accessoires;
  • le maintien du batardeau amont dans le sas;
  • la rénovation complète du génie civil de l'écluse existante à St Vite après confection d'un batardeau de terre dans le lit mineur du Lot (murs bajoyers, radier, buscs, musoirs ... );
  • la remise en état et refonte éventuelle pour sécurisation des chenaux de navigation aval et amont aux abords de l'écluse ainsi que les ouvrages maçonnés de protection (ex: mur guideau aval);
  • l'installation de la vantellerie nécessaire à la mise en service de l'écluse (portes, chambres de vérins, vannes ... );
  • la sécurisation et automatisation des sassées selon les procédures identiques appliquées sur le Lot à l'aval (automate à badge);
  • la compatibilité de la navigation de plaisance avec les modalités de la production hydroélectrique résiduelle sous le moulin (puissance de 190 KW fondée en titre).

 

Etudes pour la nouvelle écluse :

Il est envisagé de comparer la réhabilitation de l'écluse existante avec la construction d'une nouvelle écluse accolée toujours sur la rive gauche dans le lit mineur du Lot.

ISL établit les études de diagnostic, d'avant projet et de projet pour cette solution.

 

Mission de maitrise d’œuvre :

Lorsque le maître d'ouvrage se sera prononcé sur le choix du projet, ISL maitre d'œuvre, aura en charge une mission complète pour la réalisation de l'opération.

Mission : 

Diagnostic : Analyse multicritère entre les 2 solutions, « Remise en état de l’écluse existante » ou « Création d’une nouvelle écluse ». Aspects techniques, hydrauliques, environnementaux, juridiques et économiques.

 

Avant Projet de la solution retenue dans l’analyse multicritère. Remise en état de l’écluse existante.

 

Avant Projet du dragage du bief amont. Cette étude va définir les déroctages à réaliser pour le respect des conditions de navigabilité imposées par le Maitre de l’Ouvrage.

 

Projet de la solution « Remise en état de l’écluse existante ». Etudes de génie civil, hydrauliques et électromécaniques seront réalisées.

 

Etudes environnementales, loi sur l’eau et étude d’impact. L’analyse de la présence de cadmium dans le bief à dérocter sera aussi traitée.

 

Etudes financières et juridiques. Recommandations au Maitre de l’Ouvrage du contexte juridique. Réalisation de la convention d’appareillage. Analyse et vérification des risques juridiques.

 

Suivi des travaux pour la réalisation de l'opération

Le projet
Pays/région : 
France
Client: 
Conseil General du Lot et Garonne
Période : 
2012-2015