Canal d’amenée Seine

Thématiques

Projets similaires

Mise au Gabarit Européen de l’Oise

Rendre l’Oise navigable aux bateaux de transport fluvial à grand gabarit sur 42 km

Canal des Vosges

Diagnostic d’un système d’alimentation du canal sur la commune de Flavigny-sur-Moselle afin de proposer des solutions de modernisation des aménagements.

Interconnexion des barrages Sidi Saad et El Houareb

Améliorer la situation hydraulique de la plaine de Kairouan (Tunisie centrale) par l’interconnexion des deux barrages.

Canal d’amenée Seine

Mission de Maitrise d'œuvre compète des travaux de réhabilitation du canal d’amenée Seine, ouvrage de dérivation des eaux de la Seine vers un barrage réservoir.

Projet : 

Le canal d’amenée permet d’acheminer les eaux prélevées en Seine à l’amont de Troyes jusqu’au lac - réservoir Seine, mis en service en 1966. La longueur totale du canal est d’environ 13 km. Sur une longueur de 9,47 km, les berges sont revêtues de béton bitumineux, les parties restantes étant un souterrain et des portions bétonnées. Ce revêtement bitumineux est perméable sur certaines portions et imperméable sur d’autres.

 

Mis en service il y a maintenant plus de quarante ans, le canal d’amenée Seine présente aujourd’hui des désordres préoccupants sur les tronçons revêtus de béton bitumineux perméables, tronçons qui représentent près de la moitié du linéaire (6 045 m sur 12 637 m). D’abord limités à une fissuration plus ou moins dense suivant les zones, les désordres évoluent à présent vers de véritables glissements qui risquent de mettre à jour les matériaux des talus et donc d’entraîner leur érosion.

 

Le projet de réhabilitation prévoit le remplacement progressif du revêtement en béton bitumineux poreux par une solution « mixte » constitué de :

  • En partie supérieure : dalle en béton armé de 15 cm d’épaisseur surmontant un matériau granulaire filtrant d’épaisseur 30 cm;
  • En partie inférieure : matelas pierreux d’épaisseur 23 cm surmontant un géotextile tissé et un matériau granulaire filtrant d’épaisseur 30 cm;
  • Une risberme de 50 cm de largeur en béton armé entre les deux parties.

 

Les travaux ont également consisté à :

  • curer la partie amont du canal afin de permettre sa vidange complète (intégrant la réalisation de zones de stockage sur le site même);
  • aménager des zones de stockage pour les matériaux extraits des terrassements;
  • traiter les zones fissurées ne faisant pas l’objet des travaux lourds de réhabilitation (lors de la première tranche de travaux : ces zones devant être reprises lors des prochaines tranches);
  • mettre en place un dispositif d’auscultation par piézomètres ouverts le long des zones réhabilitées.
Mission : 

ISL Ingénierie a eu en charge la maîtrise d’œuvre complète des travaux de la première tranche ainsi que les études de dimensionnement des autres tranches avec notamment :

  • Avant-projet : pré-dimensionnent des ouvrages (génie civil, géotechnique, hydraulique, hydrologie) pour toutes les tranches;
  • Projet : études détaillées des ouvrages pour toutes les tranches;
  • Assistance au maître d’ouvrage pour la passation des contrats de travaux;
  • Les études d’exécution;
  • La direction de l’exécution des travaux;
  • L’assistance au maître d’ouvrage pour les opérations de réception.
Le projet
Pays/région : 
France
Client: 
Etablissement Public Territorial de Bassin (E.T.P.B.) Seine Grands Lacs
Période : 
2007-2012