Centrale thermique du Galion de 40 MW en Martinique

Thématiques

Projets similaires

Ciprel III

Études d’exécution des ouvrages de génie civil de la centrale de CIPREL III

Centrale thermique de Kenitra de 315 MW

ISL Ingénierie a assisté Cegelec pour l’ensemble des aspects relatifs au génie civil

Centrale thermique (110 MW) de Vridi

Assistance à CEGELEC sur l’ensemble des aspects de génie civil de la centrale

Centrale thermique du Galion de 40 MW en Martinique

ISL a assisté CEGELEC pour l’ensemble des aspects relatifs au génie civil.

Projet : 

La Compagnie de Cogénération du Galion (CCG), filiale de la société Séchilienne-Sidec (Groupe Air Liquide), a remporté l'appel d'offres lancé par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) portant sur l'implantation et l'exploitation en Martinique d'une turbine à combustion (TAC) de 40 MW.

La CCG, a confié à CEGELEC la maitrise d’œuvre complète d’une centrale thermique de 40 MW en Martinique.

Cette turbine alimentée au gazole a pour fonction de participer à la couverture des besoins de pointe du réseau électrique ; d’autres tranches sont prévues à terme sur ce site (chaudière et turbine à vapeur pour brûler la bagasse de la sucrerie voisine, centrale photovoltaique de 2000m2, conversion au gaz de la TAC et extension par un cycle combiné).

Les travaux de génie civil de la TAC ont duré 11 mois, ceux liés aux équipements électromécaniques (y compris les essais) ont duré 8 mois.

Le montant des travaux de génie civil s’élève à environ 9,6 M€ répartis de la sorte : fondations 34%, ouvrages de génie civil 31%, terrassements et VRD 35%.

Les zones TAC et bâtiments sont fondés sur pieux. Les massifs supports des citernes FOD sont également fondés sur pieux alors que le bassin de rétention et les massifs adjacents sont fondés par inclusions rigides. La zone du poste Haute Tension (HTB) est fondée sur colonnes ballastées.

Les travaux de génie civil ont consisté en la réalisation de massifs, dalles et ouvrages associés à la zone de la TAC, à la zone des réservoirs fuel, à la zone des réservoirs eau, à la zone du poste HTB, la construction du bâtiment électrique (gros œuvre et second œuvre) et du bâtiment du poste HTB.

Mission : 

ISL est intervenu en sous-traitant du consortium titulaire du contrat pour l’assistance à la réalisation du génie civil de l’usine.

La mission d’ISL a consisté en :

  • Le dimensionnement des ouvrages ;

  • La mise au point du contrat de travaux de génie civil ;

  • Les études d’exécution de génie civil : notes de calculs, plans de fondations, plans de coffrage, plans de ferraillage ;

  • La supervision des travaux à pied d’œuvre et l’assistance à la réception du chantier de génie civil ;

La centrale a été construite dans un site difficile (contexte géologique difficile, zone inondable, fort aléa sismique) ce qui a nécessité la mise en œuvre de plusieurs solutions de fondations profondes (pieux forés, inclusions rigides, colonnes ballastées, drains).

Le projet
Pays/région : 
France
Client: 
CEGELEC
Période : 
2004-2006